Le leadership, ça ne s’apprend pas!

le-leadership-ca-ne-sapprend-pas.jpg

Le leadership indique celui qui conduit un groupe afin de parvenir à des objectifs. Le professionnel de ce domaine est baptisé « leader ». Celui-ci dispose d’une forte capacité à guider et à influencer des individus ou organisations. Ses rôles sont tout à fait différents de ceux d’un décideur ou d’un gestionnaire. Ce dernier se limite à l’administration. À noter qu’un bon gestionnaire peut assurer à la meilleure manière le rôle d’un leader.

7 choses à retenir pour établir un bon leadership au sein d’une PME

leadership.jpg

Un bon leadership au sein d’une PME se base sur un « style » bien défini. Un style démocratique se manifeste, par exemple, par une approche participative. Il veille généralement au confort de l’équipe et non à celui du leader. Celui-ci doit se soumettre à une difficulté au niveau de la gestion d’employés. D’où, pour un bon leadership auprès d’une PME, l’idéal est de bien choisir un « style » de gestion.
Par ailleurs, il faut noter qu’un leadership réussi au sein d’une PME repose sur les six autres principaux critères suivants : l’orientation client sur tous les différents niveaux de l’entreprise, la mise en place d’une bonne ambiance de travail afin de mettre l’accent sur l’innovation, les compétences nécessaires pour guider les équipes, la capacité à mener à bien la transformation indispensable à l’entreprise, l’aptitude à favoriser la diversité et l’esprit d’indépendance.

 

Le leadership à la française : Avantages ou Inconvénients

le-leadership-a-la-francaise-avantages-ou-inconvenients.jpg

Il est remarqué que, côté leadership, la France imite celui européen. Par leadership à la française, l’on s’attend, en effet, à ce que pouvoir rime avec distance hiérarchique. Ce mode de conduite d’un groupe permet d’atteindre facilement les objectifs fixés. Toutefois, il semble qu’il crée des inconforts aux employés. Ils doivent se soumettre à des ordres et à l’absence du style purement démocratique.