Découvrez le business social

decouvrez-le-business-social.jpg

Le business social est une nouvelle solution proposée par les entrepreneurs dans le but de résoudre les problèmes sociaux. Sans doute, chacune entreprise souhaite toucher une finalité fructueuse. Elle cherche, avec le système de business social, à éviter toutes formes d’exclusion, afin de renforcer la protection environnementale, la solidarité et le développement. De nos jours, de nombreuses grandes entreprises, notamment Adidas, Intel et Danone adoptent ce nouveau système pour les biens de la société.

Comment définir le business social ou entrepreneuriat social ?

business-social.jpg

Le business social ou entrepreneuriat social est une autre façon d’entreprendre. Il se distingue d’autres stratégies par la recherche de l’intérêt général. Une entreprise basée sur le business social est généralement axée sur deux principaux principes, dont un projet économique durable et un objectif social ou environnemental. Durant le Forum économique de Davos, les principes basiques de l’entrepreneuriat social ont été dressés à l’initiative de Muhammad Yunus. Ils sont, selon lui, basés sur sept critères, dont la suppression de la pauvreté, la viabilité économique, l’absence de dividende, le réinvestissement des profits dans l’entreprise après le remboursement, le respect de l’environnement, les meilleures conditions de travail de la main d’œuvre et la bonne ambiance de travail.

Les plus grandes réussites de ce nouveau business model

nouveau-business-model.jpg

Les entreprises mettant en avant le business social arrivent à répondre aux besoins sociaux, sans négliger les revenus. Cette forme d’entrepreneuriat permet à ses acteurs de répondre aux attentes d’un public large. Il s’agit, en effet, d’une forme de business allant parfaitement de pair avec les demandes qui ne cessent pas d’évoluer au fil du temps. À noter que la première apparition du business social date déjà des années 1960 aux États-Unis. Toutefois, elle n’a pas pu rencontrer l’essor et n’est considérée comme une nouvelle option économique qu’à partir des années 80.